Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Je réduis mes déchets et leur nocivité

Retrouvez toutes les démarches à suivre pour la gestion de vos déchets

Mon jardin au naturel

J’évite le gaspillage alimentaire

Je donne, je troque, je répare

Mes achats autrement

Stop pub

Couches lavables

Je fais moi-même

Ma manifestation éco-responsable

Et à l’école ?

Et au boulot ?

Stop aux dépôts sauvages

Mon jardin au naturel

Tontes, feuilles mortes, branchages, tailles de haie… Vous avez des ressources dans votre jardin ! Ne vous donnez plus la peine de les apporter en déchèterie, mais apprenez à les utiliser pour améliorer vos pratiques de jardinage.

Protéger son sol avec un paillage

Le sol de votre potager ne devrait jamais resté à nu. Il lui faudrait une couverture, comme dans une forêt. Le paillage va permettre de limiter les herbes indésirables, de protéger la terre du tassement et de l’érosion, du gel, mais aussi de préserver l’humidité et l’activité biologique du sol.

Comment produire moins de déchets verts ?

  • J’évite de tondre trop bas ma pelouse. Coupez à 5/7 cm de hauteur. Étant plus haute et dense, votre pelouse résistera mieux à la sécheresse et elle évitera également la germination de graines.
  • Je laisse une partie de mon terrain, avec des herbes hautes. Cela me permet de favoriser la biodiversité utile à mon jardin.
  • Je pratique le mulching. Plus besoin de panier ! La tondeuse mulching hache finement les brins d’herbe qui retombent au sol et se décomposent rapidement. Je peux obstruer l’évacuation de ma tondeuse classique avec un kit mulching, voire un carton.
  • Je taille moins et différemment mes arbres. La taille douce consiste à couper moins et mieux en portant attention à la forme et à l’architecture de l’arbre. On peut par exemple tailler les branches qui poussent vers l’intérieur, en privilégiant les «outils légers», manuels ou mécaniques plutôt qu’une tronçonneuse. En outre, plus on coupe le végétal, plus il pousse !

Pas de broyeur ? Pas de panique.

  • Je crée une haie sèche avec mes déchets verts. Cette haie, pas ou peu coûteuse, est très simple à mettre en place. Dès son implantation dans le jardin individuel ou collectif, elle va servir de havre pour la biodiversité locale, de brise-vent pour les cultures et de réservoir à matière organique. En savoir plus.
  • Je broie mes déchets verts pour les utiliser sur place. Sachez qu’une partie des tailles de petit diamètre peut être broyée à la tondeuse, sans risquer d’abîmer la lame. Sinon, le sécateur peut être ton ami.

Visites de jardin et ateliers pratiques

La Communauté de Communes du Saulnois et ses partenaires souhaitent progressivement constituer un réseau d’éco-jardiniers, afin de favoriser les échanges, en complément de l’expertise apportée par les Guides Composteurs Pailleurs du Saulnois. Des visites de jardin chez des particuliers, ainsi que des ateliers ont eu lieu durant l’été 2020. D’autres actions seront proposées tout au long de l’année.

Aller plus loin

J'évite le gaspillage alimentaire

1/3 de la nourriture produite dans le monde est jetée. Et tous les acteurs sont concernés, à toutes les étapes de la chaîne alimentaire (producteur, transformateur, distributeur et consommateur). En moyenne, un Français gaspille entre 20kg à 30kg par an d’aliments, dont 7kg non consommés encore emballés.Cela représente 108 euros d’argent perdu par personne et par an.

Privilégier des produits locaux et de saison

En achetant les aliments chez les producteurs locaux, vous favorisez l’économie locale et soutenez l’emploi sur le Saulnois. Une production locale contribue également à réduire les distances de transport et à favoriser une alimentation durable. C’est une manière d’agir contre le gaspillage alimentaire. Retrouvez la liste des producteurs locaux du Saulnois.

N’acheter que le nécessaire

  • Faites une liste de courses après vous être assuré de l’état des stocks dans vos placards.
  • Élaborez des menus de la semaine pour acheter les ingrédients au plus juste.
  • Évitez de faire les courses quand vous avez faim, pour ne pas se laisser tenter par des achats impulsifs.
  • Restez vigilant sur les offres dites « promotionnelles ». Est-ce que la quantité proposée est en rapport avec ses propre consommation ?

Faire les achats dans le bon ordre

  • Dans le magasin, commencez par les produits qui ne sont pas au rayon frais, puis ceux qui sont au rayon frais, et finissez par les surgelés, pour éviter une rupture de la chaîne du froid. Privilégiez l’utilisation de sac isotherme pour garder vos aliments frais.
  • Rentrez ensuite directement à la maison, et rangez en premier le frais pour respecter au mieux la chaîne du froid.

Prêter attention aux dates de péremption

  • « A consommer jusqu’au… » signifie qu’au-delà de la date indiquée, le produit ne peut plus être ni vendu, ni consommé, car il pourrait provoquer une intoxication alimentaire. C’est la date limite de consommation (DLC).
  • « A consommer de préférence avant le… » signifie qu’au-delà du délai mentionné, les qualités gustatives et nutritionnelles du produit peuvent s’altérer, mais il reste consommable. C’est la date de durabilité minimale (DDM).

Bien ranger ses aliments

En fonction des dates limites de consommation, rangez dans vos placards et dans votre réfrigérateur devant ou au-dessus les aliments qui doivent être consommés le plus rapidement.

  • A -18°C : surgelés et glaces
  • Entre 0°C et +4°C : viande, volailles, poissons, charcuterie, fromages frais et au lait cru, crèmes, yaourts, desserts, jus de fruits, produits entamés et en cours de décongélation
  • Entre +4°C et +6°C : aliments cuits, produits frais maison, yaourts et fromages faits à coeur
  • Dans le bac à légumes : légumes et fruits frais lavés, fromages à affiner (emballés)
  • Dans la porte du réfrigérateur : œufs, lait, beurre, jus de fruits entamés.

Bien doser les quantités

Fiez-vous aux indications notées sur les emballages de vos produits.

Accommoder les restes plutôt que les jeter

Il existe de nombreuses recettes très faciles pour éviter de jeter les restes d’aliments (pâtes, pain…). Le pain rassis par exemple peut être utilisé en tartines grillées au four, en pain perdu, en chapelure, en croûtons…

Retrouvez les recettes anti-gaspi de Save Eat.

Je donne, je troque, je répare

Échanger, donner, louer, réparer, revendre, acheter reconditionné ou d’occasion… les solutions ne manquent pas pour consommer autrement.

Réparer ses objets plutôt que les jeter…

Connaissez-vous les « Repair Café » ? Des bricoleurs bénévoles proposent leurs services pour aider les particuliers à réparer leurs objets, plutôt que les jeter. Cafetière, vélo, vêtement… Beaucoup d’objets peuvent être réparables. Dans le Saulnois, la MJC Centre Social de Dieuze propose aux personnes intéressées de se retrouver le 2ème jeudi de chaque mois, entre 17h30 et 20h. Certains Repair Café sont délocalisés dans le Saulnois. Si vous êtes intéressés pour développer cela dans votre commune, n’hésitez pas à nous contacter.

Les Répar’acteurs. Sur le Saulnois, des réparateurs professionnels sont présents pour vos appareils qui ne fonctionnent plus. La Chambre des métiers et de l’artisanat de Moselle a développé pour eux le label « Répar’Acteurs ». Retrouvez l’annuaire des réparateurs professionnels.

Apprendre avec les tutoriels. Il existe de nombreux conseils sur Internet. Citons par exemple le site Spareka qui propose des tutoriels vidéo.

+ d’infos : Le site Internet Longue Vie Aux Objets

Où donner des objets encore utilisables ?

  • L’Assajuco Emmaüs, situé à Dieuze, remet en vente un certain nombre d’objets dont vous n’avez plus l’utilité. En savoir plus
  • L’espace Réemploi de la Déchèterie de Delme. 
  • Les groupes Facebook de don et de vente sont nombreux. En voici quelques-uns :
    • Pour moi, c’est un déchet, pour vous c’est un trésor
    • Vend, Cherche, Donne Château Salins et Alentours
    • Vend, Donne, Dieuze, Assenoncourt, Tarquimpol, Languimberg et Alentours
    • Vend, Cherche, Donne Alentour Ley, Lezey, Dieuze
  • Des donneries ou zones de gratuité peuvent se mettre en place. Citons l’exemple des grainothèques que l’on retrouve à certains endroits du Saulnois (Foyers Ruraux de Moselle).
  • Les multi-accueils du Saulnois récupèrent volontiers certains jouets, livres, à destination des touts-petits.

Acheter d’occasion, louer ou mutualiser entre voisins

De sa fabrication à sa fin de vie, chaque produit consommé a des impacts sur l’environnement. Alors avant d’acheter un produit neuf, le premier réflexe est de s’interroger : Est-ce qu’il sera vraiment utile ? Pourquoi ne pas l’emprunter à son entourage, le louer ou encore l’acheter d’occasion ?

  • Découvrez le site Allovoisins (partage entre particuliers).
  • Vous habitez un immeuble ou une résidence ? Faites connaître à vos voisins ce que vous pouvez leur prêter, leur louer. Téléchargez le poster boîte à outils.

Mes achats autrement

Réduire sa production de déchets vient à s’interroger sur son acte d’achat et plus globalement sur son mode de consommation.

Quelques conseils qui peuvent porter leurs fruits

  • Finis les packs d’eau qui pèsent lourds, je bois l’eau du robinet.
  • J’évite les produits suremballés en faisant mes courses
  • J’opte pour les grands formats, plutôt que pour les portions individuelles
  • Je choisis les grands conditionnements pour les denrées non périssables (riz, pâtes, sucre…).
  • J’achète à la coupe ou en vrac.
    • A Dieuze, une épicerie entièrement dédiée à l’achat en vrac s’est créée depuis 2019. Consultez cette vidéo de France 3.
    • Le kit indispensable pour acheter en vrac comporte un cabas, des sacs réutilisables en tissu, des boîtes ou des bocaux.
  • J’achète local et de saison. Découvrez la liste des producteurs locaux.

Acheter et consommer autrement. Mais comment font mes voisins ?

Un groupe Facebook Zéro Déchet Saulnois s’est constitué en 2020. Si vous souhaitez des conseils et échanger sur vos pratiques, n’hésitez pas à rejoindre la centaine de membres.

Aller plus loin

  • Consultez le site de l’Ademe..
  • Découvrez l’opération Mini/Maxi Déchets, réalisée avec les élèves du Lycée La Providence de Dieuze, à travers cet article du Républicain Lorrain du 25 avril 2019. Cette opération, renouvelée tous les ans (en partenariat aujourd’hui avec l’Intermarché de Dieuze) montre qu’en achetant différemment au supermarché, on peut réduire ses déchets et faire des économies.

Stop pub

Nos boîtes aux lettres regorgent de publicités non désirées. Ces prospectus correspondent en moyenne chaque année à 31kg par foyer. En mettant un stop pub sur votre boîte aux lettres, chacun peut d’ores et déjà limiter la quantité de déchets qu’il jette.

Le stop pub, donné par la CC du Saulnois, a été réalisé dans le cadre d’un concours avec des écoles du territoire.

Où en trouver ?

Ils sont disponibles gratuitement :

  • dans les mairies,
  • au siège de la Communauté de Communes (14 ter, place de la Saline – Château Salins)
  • au Centre Technique Communautaire (Zone d’activités – Morville-lès-Vic)
  • dans certains lieux ouverts au public (MJC, Bibliothèques, Médiathèques…)

Vous pouvez aussi télécharger le Stop pub et le coller sur votre boîte aux lettres.

Couche lavable, il suffit d'essayer...

De plus en plus de jeunes parents sont convaincus par la modernité et la simplicité d’utilisation des couches lavables. Avec un peu d’organisation, le tour est joué. Et si vous tentiez l’expérience ?

Don d’une couche lavable aux parents volontaires

Afin de vous accompagner, la Communauté de Commues du Saulnois offre aux jeunes parents d’un enfant de 0 à 1 an, une couche lavable, accompagnée de sa culotte de protection (dans la limite des stocks disponibles). Une occasion de tester, avant de choisir par la suite, le modèle qui vous convient le mieux. Pour en bénéficier, contactez-nous.

Les raisons d’essayer

C’est + économique

  • 20 à 40 couches lavables de 0 à 2.5 ans (contre 5000 couches jetables)
  • 500 à 700 euros : achats, lessive, eau… (contre 1500 euros d’achats de couches jetables)
  • Réutilisations pour un 2ème, voire un 3ème enfant, ou possibilité de les revendre d’occasion
  • Une facture d’ordures ménagères moins élevée

C’est + écologique

  • 3.5 fois moins d’énergie et 2.3 fois moins d’eau utilisés pour la fabrication et l’entretien de couches lavables (par rapport aux couches jetables)
  • 150kg de déchets biodégradables en quelques mois (contre 1 tonne de déchets pour les couches jetables, dégradables en 300 ans)

C’est + sain pour bébé

  • Fabrication des couches lavables à partir de produits naturels, durables, renouvelables
  • Pas de produits chimiques qui pourraient être dangereux pour la santé de votre enfant, pas de parfums…


ll en existe de nombreux types qui diffèrent par la qualité et la nature du tissu (coton, chanvre, éponge, polaire, bambou) l’épaisseur, la coupe, la taille, la couleur ou encore le système de fermeture (bandes velcro ou boutons à pression).

Des ateliers sont en préparation. Vous êtes intéressés, faites-le nous savoir.

Mon liniment naturel

Pour fabriquer du liniment oléo-calcaire, rien de plus simple. Pour 200ml, versez 100g d’eau de chaux dans un bol, ajoutez 100g d’huile d’olive. Fouettez énergétiquement. Transvasez dans un flacon propre et désinfecté. (Conservation : 1 mois à température ambiante ou 6 mois au réfrigérateur).

Je fais moi-même

Nos produits ménagers et cosmétiques peuvent contenir des composés générant des pollutions de l’air intérieur de nos logements. La multitude des produits utilisés entraîne la formation d’un cocktail chimique nocif pour la santé et l’environnement. Une solution ? Les fabriquer soi-même.

Ateliers et recettes de produits naturels

Si vous souhaitez mettre en place des ateliers dans votre commune, dans votre association, la Communauté de Communes peut vous aider.

Téléchargez les recettes de produits à faire chez soi :

  • Les produits cosmétiques
  • Les produits ménagers
  • Les ateliers pour enfants

Manifestation éco-responsable

Communes, associations… Vous organisez un événement public ? Sachez que la Communauté de Communes peut vous aider à le rendre plus écoresponsable, notamment sur la gestion des déchets.

Prêt de supports de tri pour vos événements

La Communauté de Communes du Saulnois dispose de 10 supports de tri bi-flux (sac de tri / sac noir), à placer sur vos manifestations. Les affiches permettent d’aider les visiteurs dans le tri de leurs déchets. Il est conseillé de prévoir 1 ou 2 bénévoles pour rectifier les erreurs de tri, afin que les sacs de tri soient le mieux trié possible. Pour en bénéficier, contactez notre service.

Un accompagnement pour rendre vos événements écoresponsables

Des conseils peuvent vous être apportés pour réfléchir en amont à la question des déchets de votre événement, et tendre ainsi à les réduire. Utilisation de gobelets réutilisables, vaisselle compostable ou réutilisable, mise en place d’une signalétique adaptée… N’hésitez pas à nous contacter.

Aller plus loin

  • Guide « Mon événement Zéro Waste – 12 actions pour amorcer une démarche zéro déchet, zéro gaspillage »
  • Site Internet de l’Ademe, dédié à l’organisation d’un éco-événement

Et à l'école ?

De nombreux outils sont disponibles pour permettre aux écoles de participer à la réduction de leurs déchets, et développer des projets pédagogiques autour des déchets.

Consultez ces ressources

Le Club Citeo. Bénéficiez des ressources pour accompagner les enfants de 6 à 12 ans, sur la compréhension des enjeux du développement durable.Consultez le site du Club Citeo.

Une intervention dans votre classe

Une sensibilisation au tri et à la prévention des déchets est possible pour les écoles intéressées, en fonction de nos disponibilités. La seule condition ? Cette intervention doit s’inscrire dans un projet pédagogique sur l’année, avec des objectifs de réduction des déchets.

Et au boulot ?

Papier, cartouches d’encre, piles, vaisselles jetables… les poubelles de bureau regorgent de déchets que nous pourrions en partie éviter. Relevez le défi de la réduction des déchets au boulot.

Des habitudes à mettre en place

La marge de progression du tri sur le lieu de travail est encore importante. Une des premières choses à faire est donc d’optimiser le système de tri, afin qu’il soit efficace, visible et compréhensible. La Communauté de Communes peut vous y aider.

Mais il s’agit ensuite de travailler sur la réduction des déchets (impressions, achats de fournitures, vaisselle réutilisable, séminaires ou pots zéro déchet, valorisation des biodéchets, achats d’occasion…). En limitant par exemple les impressions papier, nous pouvons réduire de 6kg par personne et par an la production de déchets.

Réduire les coûts pour une entreprise

La réduction des déchets est un levier important pour réduire les coûts pour une entreprise, mais aussi son impact environnemental. La Communauté de Communes et ses partenaires soutiennent les nouveaux modèles économiques qui s’inscrivent dans la logique d’économie circulaire, et facilitent les échanges entre les entreprises du territoire.

Stop aux dépôts sauvages

Laisser un sac poubelle dans la rue est passible d’une amende de 2nde classe pour dépôt sauvage. Le message doit être passé pour enrayer ces incivilités qui peuvent très vite devenir problématiques pour des raisons sanitaires. 

Un suivi de certains sites

En lien avec les agents de ville de Dieuze et Château Salins, la Communauté de Communes recontacte propriétaires et locataires où les problèmes sont récurrents pour refaire le point sur les modalités de collecte des déchets et rappeler les règles. L’objectif ? Stopper rapidement ces incivilités.

Une série d’affiches de sensibilisation

Pour compléter ce travail, une série d’affiches est proposée aux communes et aux citoyens pour informer des sanctions encourues. N’hésitez pas à les télécharger.

Téléchargez :

Opérations « Nettoyons la nature »

A l’initiative d’écoles, d’associations, de communes ou d’habitants eux-mêmes, des opérations «Nettoyons la nature» se développent sur le territoire. La Communauté de Communes tient à féliciter ces initiatives, et leur propose en prêt un kit de matériel composé de pinces de ramassage, de sacs poubelle, de sacs de tri et de supports de communication. Pour en bénéficier, contactez le service Déchets Ménagers.

En savoir Plus